Str & Pericou

Pour nous suivre dans nos aventures...

07 juin 2008

J8 : Retour en Croatie pour notre dernier jour. Dubrovnik

Finalement, la nuit n'a pas été si mauvaise que ça. Au contraire, les sièges de la voiture sont autant voir plus confortables que nos tapis de sol, et puis c'est carrément moins galère, on n'a pas s'embêter avec la tente.

Nous achevons notre séjour en Croatie par la visite de Dubrovnik. Depuis le temps qu'on nous en parle on allait pas partir sans l'avoir fait. Alors oui, c'est sûr, c'est assez joli, mais c'est surtout blindé de chez blindé, et ça gâche pas mal le plaisir ! Jusque-là, on ne peut pas vraiment dire qu'on ait été embêté par la foule. En même temps, faut s'y attendre un peu quand on visite une ville archi-touristique comme celle-ci. On arrive pourtant aux aurores mais rien n'y fait. Nous faisons la queue comme des pions pour monter sur les remparts. On hallucine d'ailleurs, il n'y a que des Français et des Espagnols (pas les plus discrets entre nous). La balade est sympa avec de très jolies vues sur la côte, sur les ruelles de Dubrovnik, ses places, ses églises et ses toits avec leurs fameuses tuiles de Toulouse. Bien-sûr, on est à la queue leu-leu derrière les groupes de p'tits vieux impossibles à dépasser. Alors on prend notre mal en patience et on en profite pour prendre un max de photos !!!

Vacances_Juin_2008_829

La "Stari Grad" (vieille ville), encerclée par les remparts


Vacances_Juin_2008_787 Vacances_Juin_2008_815

Artère principale : le trafic est dense ! Mais d'où sortent-ils tous ? Faut pas chercher bien loin, des gigantesques bateaux de croisière viennent déverser leurs hordes de touristes.

Vacances_Juin_2008_812

Les tuiles de Toulouse sur les toits de Dubrovnik

  Vacances_Juin_2008_822 Vacances_Juin_2008_824
La rade de Dubrovnik. A noter : le contraste entre les petits bateaux de plaisance et les énormes bateaux de croisière (à l'arrière plan)

Vacances_Juin_2008_819 Vacances_Juin_2008_786 Vacances_Juin_2008_820

Palais Sponza            Fontaine d'Onofrio               Eglise Saint Ignace

Vacances_Juin_2008_828

L'île de Lokrum

Là ça va, on a notre notre dose. On a bien pris notre bain de foule, et décidons donc de quitter définitivement la Croatie pour partir passer la soirée à Kotor en Serbie-Monténégro.

P'tit bilan de notre séjour en Croatie

Snif ! Déjà 6 jours passés en Croatie... Il est temps de reprendre notre périple vers le Sud si on veut arriver dans les temps en Grèce.
Pour conclure, ce que nous retenons c'est que la Croatie est un pays qui a un potentiel énorme de par ses fabuleux parcs nationaux, sa côte sauvage aux eaux limpides et ses petits villages bourrés de charme. Ce potentiel est d'ailleurs particulièrement bien exploité (sans doute trop) dans le sens où le tourisme a pris le devant sur tout. Et ça c'est un peu dommage.
Pour ceux que la Croatie tenterait, il ne faut pas y partir en pensant passer des vacances à moindre coût. La vie y est quasiment aussi chère qu'en France. C'est d'autant plus surprenant que les salaires croates n'ont bien entendu rien à voir avec les nôtres et on se demande comment font les Croates pour arriver à vivre avec leurs misérables revenus.
Enfin, nous émettons juste une petite réserve quant aux Croates et à leur accueil. Effectivement, il faut bien se dire que pour eux, vous êtes avant tout des touristes qui viennent dépenser leur argent dans leur pays. N'y plus n'y moins... Et là-dessus y'a quand même pas mal d'abus! Genre, au péage des autoroutes on te demande par exemple 5€ alors que le panneau indique que le tarif est de 3€. Alors c'est sûr on est pas à 2€ près, mais c'est juste que sur le coup on a vraiment eu l'impression de se faire prendre pour des cons ! Il croyait quoi le gars qu'on allait pas voir qu'il était en train de nous entuber. Ça met vraiment pas en confiance... On va dire qu'il y a de toutes façons des gens peu scrupuleux partout, et qu'on est sans doute mal tombé, mais il faut quand même être vigilants. Etrangement dès qu'on s'éloigne des zones touristiques les Croates deviennent nettement plus chaleureux... Heureusement, la beauté des paysages nous fait vite oublier ces petites contrariétés.

En tout cas, on en gardera un souvenir intarissable et bien-sûr on le recommande sans limite. Incroyable, nous ne sommes même pas au quart de notre voyage et nous avons déjà des multitudes de souvenirs en tête. Notre plus gros soucis c'est qu'il nous reste encore 3 semaines, et c'est certain, à ce rythme, on arrivera jamais à se souvenir de tout....

Posté par Esther_Pierrick à 17:17 - 01. Juin 08 : Road trip de Paris à Athènes - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire