Str & Pericou

Pour nous suivre dans nos aventures...

01 novembre 2009

Loooooooooosers !

Bryce_032

Voilà l’histoire de pourquoi et comment nous nous sommes retrouvés à jouer à la loterie au fin fond du désert de l’Utah.

C’est une chose de repérer  les endroits à visiter, s’en est une autre de pourvoir y avoir accès. Je m’explique.

Prenons l’exemple de Coyote Buttes dans l’Utah, parc totalement retranché dans la région de la ville de Page d’une splendeur parait-il unique. Pour préserver la beauté du site (que nous ne verrons sans doute jamais), le parc limite l’accès pour éviter une fréquentation trop importante.  Jusque là rien de très inconcevable. Sauf que quand je dis « limité » c’est vraiment très restreint puisque seulement 10 personnes par jour sont autorisées à pénétrer dans le site.

Reste à savoir quelle méthode adopter pour élire les petits veinards qui iront voir tout ça. Et là il faut bien avouer que ces sacrés américains ont fait preuve d’imagination. Pas de « First come, first serve » cette fois ci (dommage on est plutôt doués pour ça !), mais attention, accrochez vous bien : UNE MÉGA LOTERIE !!! Je précise qu’en général les employés dans ces parcs sont des p'tits vieux, genre les abonnés du Bingo du dimanche. Ceci explique cela ! Sauf que nous, ce genre de truc ça ne nous amuse pas trop !!! Surtout quand il faut se taper un détour de 60 miles juste pour jouer à une loterie à la noix, pour laquelle nous avons autant de chance d’y gagner qu’à l’Euromillions ! Ca on ne le savait pas puisque nous pensions que c’était 10 GROUPES de personnes pour accéder au site et non pas 10 personnes. Une famille nombreuse et c’est quasiment cuit !  Histoire de rendre le truc encore moins pratique, le tirage au sort n’est pas valide pour le jour du tirage mais que pour le lendemain. Sans compter que  le lieu de tirage se trouve au milieu de nulle part donc pas grand-chose à faire autour en attendant. Donc si on veut se donner une 2ème chance, il faut alors attendre le surlendemain, ce qui laisse 2 jours à tuer. Donc, contrairement à nos intentions initiales, nous ne jouerons qu’une fois, de laquelle nous ressortons bien sûr perdants (ben oui, fallait pas rêver non plus). Tout va très vite : on nous octroie un numéro, tirage au sort, seulement que 3 numéros de tirés, et voila un bon vent dans la tête !!!

Nous repartons donc bredouilles, on se console en se disant que ça ne devait pas être si exceptionnel que ça - ce que nous ne vous dirons pas, c’est que quelques jours avant nous ne jurions que par ça… Ah ah les mauvais joueurs !!!   

Nous partons donc vers de nouvelles découvertes.

1-Pour commencer, un incroyable slot canyon, le Buckskin Gulch, le plus long au monde. Des passages vraiment très étroits où nous ne passons que de profil, d'autres très délicats nécessitant des acrobaties (imaginez une pieuvre qui a décidé de faire un gros câlin à un rocher suspendu dans le vide et vous aurez un aperçu d’une de mes positions les plus remarquables), des gros coups de stress quand nous entendons des vrombissements qui prédisent un flashflood (violent torrent de boue qui envahit le canyon suite à des pluies torrentielles pouvant atteindre des hauteurs impressionnantes) mais ne sont en fait que des avions ! Bref, encore un que nous n'oublierons pas.

Page_222

Page_233

2-Anteloppe canyon, un incontournable même si absolument hors de prix- toujours ces indiens navajos qui ne sont pas nés de la dernière pluie. Un endroit magique où les couleurs des parois aux formes les plus farfelues sont époustouflantes. Un vrai régal pour les photographes intarissables. C’est aussi ici qu’en aout 97, 11 touristes, la plupart français, périssent noyés à la suite d’un flashflood.

Page_067

Page_098

Page_169

3-Horseshoe bend, juste pour le panorama…

Page_200

4-Le parc national de Bryce, purement magiques avec ses hoodoos à gogos. De toutes les tailles, de toutes les formes, de toutes les couleurs, on en prend les yeux !

Bryce_001

Bryce_018

5- Zion, le voisin de Bryce dont on nous parle depuis le Canada ! Et pour cause, quand on sort des sentiers battus ce parc nous livre ses merveilles secrètes, pas toujours facile d'accès (on vous rassure pas de nouvelle loterie ?!). 3 jours un minimum pour ce fantastique parc !  Notamment 2 randos inoubliables où nous passons la journée à remonter des rivières au fond de canyon avec de l’eau jusqu’à la taille par endroit. 2 journées à serrer les dents aussi, l’eau est gelée et nous sommes trempés tout au long de la rando.  Pas du canyoning mais pas si loin, certains passages seront pour moi impossible à franchir sans corde. Heureusement Pierrick y parvient aidé d’un autre randonneur et prend de jolies photos.

Zion_024

Zion_043

Zion_079

Zion_080

Zion_096

Zion_104

Zion_105

Zion_146

Zion_162

6- Valley of fire, sur la route pour Las Vegas, un parc d'État qui n’a rien à envier aux nationaux. Un éléphant dans la roche, une énorme araignée (une vraie cette fois ci) et toujours des jolies couleurs.

Et encore bien d’autres notamment en Californie dans laquelle nous passons finalement beaucoup de temps.

Valley_Of_Fire_013

A suivre…

Posté par Esther_Pierrick à 22:03 - 07. USA-Ouest - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

  • Bingo

    "Je précise qu’en général les employés dans ces parcs sont des p'tits vieux, genre les abonnés du Bingo du dimanche"

    roo les vieux préjugés les joueurs de bingo sont de moins en moins vieux aujourd'hui il faut le savoir

    En tout cas blog très sympa avec de superbes photographies

    Posté par Bingo, 05 novembre 2009 à 14:05

Poster un commentaire